fbpx

Allaitement et alcool

Mother with cute daughter near christmas tree

L’allaitement est-il compatible avec la consommation d’alcool : vous vous êtes peut-être posé la question avec les fêtes de fin d’année.

Selon l’Académie américaine de pédiatrie, la consommation d’alcool durant l’allaitement n’est pas recommandée.

Cependant, une prise d’alcool occasionnelle
et modérée peut être compatible avec l’allaitement à condition de prendre
quelques précautions…

Si vous vous laissez tenter par une petite coupette, il est recommandé d’allaiter son bébé juste avant et d’attendre un certain temps avant de le remettre au sein.

Ce délai varie en fonction de la quantité d’alcool consommée, du degré d’alcool choisi, de la rapidité avec laquelle il est ingéré, de si vous avez mangé ou non, du poids de la maman…

De manière générale, pour UN verre d’alcool, il faut attendre 2 à 3 heures avant de pouvoir allaiter à nouveau!

En résumé, voici quelques bonnes pratiques :

  • Donner le sein avant de commencer à trinquer.
  • En résumé, voici quelques bonnes pratiques :
  • Si possible, privilégier les boissons à faibles taux d’alcool et boire avec modération
  • Calculer le temps nécessaire avant de remettre bébé au sein à l’aide du tableau disponible ici.
  • Si besoin, anticiper la prise d’alcool en tirant et en stockant votre lait.
  • Manger en même temps que la consommation d’alcool

Et les fêtes de fin d’années, c’est aussi l‘occasion de revoir Tata Jeannine et ses remarques relous. Et elle en a forcement sur l‘alcool pendant l‘allaitement, alors voici un petit point :

“Tirer son lait permet de diminuer le taux d’alcool” : FAUX

 Comme dans le sang, l’élimination d’alcool dans le lait est linéaire. La seule solution est donc de patienter jusqu‘à ce qu‘il s‘élimine naturellement avec le temps !

“Consommer de l’alcool augmente la production de lait » : OUI mais NON 

En consommant de l’alcool, le taux d’ocytocine baisse drastiquement, et donc également le réflexe d’éjection.

Cependant, la consommation d’alcool augmente le taux de prolactine et peut donc augmenter la production lactée.

Le risque est donc d’avoir les seins engorgés, et en même temps de ne pas réussir à tirer son lait pour les soulager!

 


Dans tous les cas, il est important de se rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et que votre bébé aura bien sur toujours besoin d’attention et de vigilance!

Allez tchin! 🥂

 

Rejoindre la conversation

HAUT

PANIER 0